L’absentéisme à l’école

Posted by on oct 31, 2012 in Ressources Humaines | 0 comments

L’absentéisme à l’école

Un des sujets d’actualité en France en ce mois d’octobre 2012, est l’absentéisme à l’école avec La loi Ciotti.
Mise en place en janvier 2011, cette loi, qui pensait pouvoir contrer et lutter contre l’absentéisme de plus en plus constaté à l’école, a été proposée par Eric Ciotti (et porte d’ailleurs son nom)

Cette loi permettait aux autorités concernées de suspendre les allocations familiales aux parents, dans le cas d’absences non justifiées et répétées de leur enfant. Elle visait donc à ‘punir’ les parents afin de leur faire prendre conscience d

 

Cette loi vient d’être jugée non efficace, car le taux d’absentéisme n’a pas baissé, et ce malgré sa mise en place. Françoise Cartron, auteur du texte qui veut abroger cette loi, a décidé que ‘le dispositif (la fameuse loi Ciotti) était clairement inadapté, injuste et inefficace’ pour contré ce problème désormais récurrent.

L’absentéisme, un fléau qu’il faut contrer rapidement

À l’adolescence les jeunes veulent s’affirmer mais pas dans l’assertivité hélas ! L’absentéisme, touche toutes les couches de la société et bien sûr le soutien parental et pédagogique à l’école, par exemple en valorisant les jeunes et en les impliquant dans certaines activités, cette pédagogie du détour est très efficace.

Mais n’oublions pas que dans la société d’aujourd’hui l’approche parent-enfant a énormément changé et les valeurs dominantes de la société sont très différentes d’il y a 15 ans. Et, souvent, les parents se trouvent devant une situation où l’autorité n’arrive pas à trouver sa place.

Il y a maintenant la question qui se pose : le parent doit-il être puni à cause de l’absentéisme de son enfant ? C’est une façon d’en être tenu responsable. En effet, on peut se demander si l’absentéisme ne serait pas lié à des facteurs tels que l’échec et à un manque de gestion parentale et de leadership et management au sein de l’école; un des points forts de la gestion de groupe étant la capacité de maintenir l’ordre et le respect des règles.

Une des solutions à ces abandons

La solution à l’école buissonnière comme on l’appelait autrefois, serait de mettre en place dans les écoles des accompagnements en développement personnel qui aiderait le jeune qui le désire,  à sortir de sa zone de confort.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>